Catherine Heule « Se libérer »

avant d’être directrice thérapeutique d’un groupe de résidents au Courtil*, Catherine était professeure de lettres.

« la psychanalyse laisse une place à la liberté qui advient quand on peut assumer sa propre singularité, son style ».

*Le Courtil est une institution orientée par la psychanalyse lacanienne,

située à Tournai et à Leers Nord en Belgique, elle accueille et accompagne des enfants, des adolescents et de jeunes adultes. Cet accompagnement est adapté à la problématique singulière de chacun. 

Le Courtil publie une revue de psychanalyse appliquée.

Pour en savoir plus, voici le lien vers le site du Courtil. 

C’est au Courtil que la réalisatrice Mariana Otero a tourné « A ciel ouvert », un film-documentaire dont voici la bande annonce

Voici quelques mots de Mariana Otero : « L’idée inaugurale de cette institution est que les enfants en souffrance psychique ne sont pas des handicapés à qui il manquerait quelque chose pour être comme les autres. Au contraire, au Courtil, chaque enfant est avant tout considéré par les intervenants comme une énigme, un sujet qui possède une structure mentale singulière, c’est-à-dire une manière originale de se percevoir, de penser le monde et le rapport à l’autre. Les intervenants, en abandonnant tout a priori et tout savoir préétabli, essaient de comprendre la singularité de chaque enfant afin de l’aider à inventer sa propre solution, celle qui pourra lui permettre de trouver sa place dans le monde et d’y vivre apaisé. »

 

Véro Flam « Comment exprimer sa colère quand on est une femme ? »

Véro Flam est éducatrice spécialisée et aussi photographe.

Elle fait essentiellement des auto-portraits. Dans cet interview, elle met en valeur comment sa courte psychanalyse lui a permis « de (se) défaire du regard de l’autre. (…) J‘en suis maintenant détachée alors qu’avant çà m’aurait empêchée. » 

« Ça m’a permis aussi d’accepter ma féminité et de la montrer ».

« Pour moi la psychanalyse ça a été ça des poupées russes, pour arriver à la petite dernière qui est juste moi… ma petite fantaisie »

Lien instagram veroflam

Frédéric Bourlez « Du cri à la voix »

Frédéric Bourlez est responsable thérapeutique à « la Porte Ouverte » à Blicquy 

En juillet 2017, à Bruxelles lors du congrès de PIPOL 8 sur « La clinique hors les normes », j’ai entendu Frédéric parler d’un jeune homme à qui la cinéaste Clémence Hébert a consacré un film-documentaire KEV. Suite à cette présentation, j’ai souhaité l’interviewer.

Dans cette vidéo, il retrace son parcours où la mise en oeuvre de projets artistiques en institution est essentielle.

Voici l’article écrit par Frédéric Bourlez sur son travail : 

20 ans de projets artistiques en institution 

Et voici le lien vers une émission télévisée consacrée au projet de l’institution « La porte ouverte » :  « Coup de chapeau au projet BÔKAN » 

« Les cas qui ont compté pour nous, on ne les oubliera jamais. Ils ont déposé en nous, dans notre pratique quelque chose qui nous a profondément modifié dans notre abord du réel et de l’autre. »

Hors-série « La BD rose de la psychanalyse »

Suite à sa première expérience de travail en cartel, Anaëlle, éducatrice spécialisée auprès d’enfants  et art-thérapeute a écrit et illustré un petit livre : « La BD rose de la psychanalyse ».

Découverte du travail en cartel.

 Dans cette interview, outre la présentation de la BD, Anaëlle parle de sa première année de travail en cartel et de ce que cela lui a apporté. 

Anaëlle est interviewée par Roxane M. qui m’a apporté son aide précieuse à la réalisation de nombreuses vidéos.

Vous pouvez retrouver Anaëlle sur ce blog dans une vidéo intitulée Adoucir l’effroi centrée sur ce que sa psychanalyse lui a apporté dans son travail d’éducatrice auprès d’enfants.

*Le cartel est un petit groupe de travail inventé par Jacques Lacan pour rendre vivante et accessible l’étude de la psychanalyse.  

La musique de cette vidéo est une création originale de Nicolas Suet, intitulée « Brume » (2017). 

Brigitte « Aller vers le détail… se laisser surprendre »

« Ce que la psychanalyse m’a enseigné c’est qu’on ne sait jamais à la place de l’autre, on ne sait jamais mieux que lui. »

Dans cette vidéo, Brigitte, dit précisément comment sa psychanalyse l’a guidée dans sa pratique de psychologue auprès des enfants et des adolescents qu’elle rencontre en service éducatif ou en pédopsychiatrie.

Elle parle aussi du travail très inventif qu’elle a pu faire auprès des résidents d’une M.A.S. (Maison d’Accueil Spécialisée). 

«La psychanalyse m’a permis de rester très curieuse.»

« Faire une psychanalyse, c’est aller vers quelque chose qu’on ne connaît pas. »

Mariana Alba de Luna « Les ricochets du passé dans la scène professionnelle »

Mariana Alba de Luna a co-fondé avec Mireille Battut « La main à l’oreille », association de parents et d’amis de personnes autistes.

Dans cet interview, Mariana nous parle de son parcours très riche, de l’enseignement spécialisé, l’éducation spécialisée à la psychologie, puis la psychanalyse.  Elle montre comment s’est tissé pour elle le lien entre sa psychanalyse et sa vie professionnelle, notamment auprès d’enfants.

« Professionnellement, j’étais toujours intéressée de savoir comment dans un groupe on peut accueillir quelqu’un de différent. »

Mariana Alba de Luna est membre de l’Ecole de la Cause freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse. 

Bernard « Nos propres solutions »

Bernard, éducateur spécialisé auprès d’adolescents, parle dans cet interview de son parcours professionnel, avant et après son analyse, et met en valeur ce que sa psychanalyse lui a appris. 

« La psychanalyse nous permet de respecter le fonctionnement de la personne qui est en face de nous ».

Anaëlle: « Adoucir l’effroi »

Anaëlle est éducatrice spécialisée auprès d’enfants en SESSAD et Art Thérapeute.

Dans cette vidéo, elle explique comment l’orientation de la psychanalyse lui a permis « un accompagnement au plus près de l’enfant, où on essaie de respecter ses centres d’intérêt et d’aller à son rythme à lui. » 

À signaler dans cette vidéo que le tableau, les terres cuites émaillées (photos ci-dessous) et les sculptures sont des œuvres d’Anaëlle Gillaizeau.

Et la musique est une création originale de Nicolas Suet, intitulée « Brume » (2017).

Vous pouvez retrouver Anaëlle dans une vidéo hors-série où elle présente « La BD rose de la psychanalyse » qu’elle a écrite et dessinée.

16 décembre 2017