Marie-Claude « psychiatrie et psychanalyse, à chacun son traitement »

Marie-Claude est psychiatre et psychanalyste. 

Dans cette vidéo elle montre comment pour chaque patient psychiatrie et psychanalyse se conjuguent.

« L’orientation de la psychanalyse donne le repère de porter attention aux solutions trouvées par les patients par rapport à ce réel qui vient faire symptôme, faire souffrance. Ça peut être un mode de vie singulier, une activité manuelle ou plus artistique, l’écriture ou des rencontres… »

Marie-Claude est membre de l’Ecole de la Cause freudienne, et de l’Association Mondiale de Psychanalyse. 

Alexandra « Entendre la langue de l’autre »

Alexandra est psychologue en psychiatrie secteur adultes.

Après avoir montré comment sa psychanalyse l’a conduite du théâtre où elle disait  « les mots des autres » vers la possibilité d’« habiter (ses) propres mots » …

… elle déplie très concrètement ce qui s’est passé pour elle lors d’une séance de 

contrôle analytique

où elle parlait d’une patiente avec laquelle le travail devenait difficile, mettant ainsi en valeur ce qui a opéré.

Brigitte « Aller vers le détail… se laisser surprendre »

« Ce que la psychanalyse m’a enseigné c’est qu’on ne sait jamais à la place de l’autre, on ne sait jamais mieux que lui. »

Dans cette vidéo, Brigitte, dit précisément comment sa psychanalyse l’a guidée dans sa pratique de psychologue auprès des enfants et des adolescents qu’elle rencontre en service éducatif ou en pédopsychiatrie.

Elle parle aussi du travail très inventif qu’elle a pu faire auprès des résidents d’une M.A.S. (Maison d’Accueil Spécialisée). 

«La psychanalyse m’a permis de rester très curieuse.»

« Faire une psychanalyse, c’est aller vers quelque chose qu’on ne connaît pas. »

Hervé Guillemain : « L’effet de la psychanalyse sur le travail de l’historien »

Hervé Guillemain est historien, spécialiste de l’histoire des pratiques de santé aux XIXe et XXe siècles.

Ses recherches portent sur l’histoire de la folie et de la psychiatrie. 

Dans cet interview, il explique en quoi la psychanalyse a changé le travail des historiens, et la manière dont lui-même étudie dans les archives des hôpitaux psychiatriques, les dossiers des patients. 

« Ces dossiers de patients sont un reste de l’histoire… et ce reste,  moi j’estime qu’il peut permettre de faire une histoire sociale de la folie, de la psychiatrie, des psychothérapies… » 

Hervé Guillemain est interviewé par Nathalie Lebreton.

Nathalie est infirmière en psychiatrie. Elle explique les effets de sa psychanalyse dans sa vie professionnelle dans  la vidéo qui lui est consacrée, intitulée « Se décentrer de soi-même ».  

Photo de l'interview Hervé et Nathalie
Photo de l’interview Hervé et Nathalie

Nathalie « Se décentrer de soi-même »

La psychanalyse se conjugue pour Nathalie au désir d’apprendre.

À la question : Quel est « l’effet de la psychanalyse dans votre vie professionnelle ? » , Nathalie, répond en retraçant son cheminement singulier qui l’a conduite à devenir aide-soignante puis infirmière en psychiatrie auprès d’adultes.

« La psychanalyse va m’accompagner dans le travail que je prendrai très au sérieux… »

Nathalie Lebreton m’a plusieurs fois offert son aide pour le tournage des vidéos. Ainsi, elle a interviewé Hervé Guillemain dans une vidéo hors-série sur  « L’effet de la psychanalyse sur le travail de l’historien »

Montage-photo Interview Nathalie