Annie « À l’écoute des enfants »

 Avec la psychanalyse :

« Une meilleure approche des enfants ».

Annie STAMMLER dans cette vidéo explique les liens entre sa psychanalyse et son travail de psychiatre aux hôpitaux de Paris et auprès des enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance.

« Ma propre psychanalyse me semblait nécessaire pour aborder des enfants, parce que ma propre enfance avait bien des points très obscurs, dirons-nous. Et j’avais besoin d’essayer de les éclaircir ces points là… »

Vous pouvez retrouver Annie Stammler  sur ce blog dans cette vidéo : « De la psychanalyse à l’écriture de livres pour enfants ». 

La musique est une création originale de Guillaume Miant

 

 

Marie-Claude « psychiatrie et psychanalyse, à chacun son traitement »

Marie-Claude est psychiatre et psychanalyste. 

Dans cette vidéo elle montre comment pour chaque patient psychiatrie et psychanalyse se conjuguent.

« L’orientation de la psychanalyse donne le repère de porter attention aux solutions trouvées par les patients par rapport à ce réel qui vient faire symptôme, faire souffrance. Ça peut être un mode de vie singulier, une activité manuelle ou plus artistique, l’écriture ou des rencontres… »

Marie-Claude est membre de l’Ecole de la Cause freudienne, et de l’Association Mondiale de Psychanalyse. 

Delphine « Le cheval, le corps et la psychanalyse »

Delphine est psychomotricienne, elle pratique la thérapie psychomotrice avec le cheval auprès d’enfants.

Dans cette vidéo, elle met en valeur un changement dû à son analyse dans son travail auprès d’enfants en SESSAD (Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile). D’une pratique classique dans un cadre thérapeutique standard, elle est passée à une pratique orientée d’abord par l’écoute des enfants, avec toujours le cheval comme partenaire numéro un. 

L’Analyse des Pratiques

C’est lors de séances d’Analyse des Pratiques (ADP) que Delphine a d’abord rencontré la psychanalyse, avant d’en faire l’expérience pour elle-même.

« Là où il y a besoin d’aller, dit-elle, c’est l’enfant qui en sait quelque chose ».

Delphine Provost s’est montrée très présente dans ce projet de vidéos. Elle est venue avec moi à Paris pour l’interview d’Annie Stammler intitulée « De la psychanalyse à l’écriture de livres pour enfants ».

 

Annie Stammler « De la psychanalyse à l’écriture de livres pour enfants »

Au fil des différents livres illustrés de sa main,

Annie Stammler nous conte l’histoire de Poussiérot, petit corbeau maltraité, voleur, fugueur, et de Neigeuse, la merlette blanche, qui souffre d’être différente. Ils feront des rencontres – du Docteur Chouette… de merles chanteurs – qui leur permettront de trouver leur voie et leur voix.

Annie a travaillé comme psychiatre et psychanalyste aux hôpitaux de Paris où elle a utilisé la musique auprès d’enfants gravement malades. Elle a aussi travaillé auprès des enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance de Paris. C’est au cours de cette riche expérience qu’elle a écrit ces livres. Ils s’adressent à la fois aux enfants et aux adultes travaillant avec eux et répondent à la question :

Que peuvent la psychanalyse et la musique pour ces enfants parfois si blessés ?

Annie Stammler est interviewée par Delphine Provost qui est psychomotricienne auprès d’enfants.

Vous pouvez retrouver sur ce Blog l’une et l’autre : Annie dans une interview  intitulée « À l’écoute des enfants », dédiée plus précisément aux effets de sa psychanalyse dans son travail de psychiatre auprès des enfants et de leurs parents. Et Delphine dans une interview intitulée « Le cheval, le corps et la psychanalyse », qui lui est consacrée, où elle explique ce que sa psychanalyse a changé dans sa pratique de la thérapie psychomotrice avec le cheval auprès des enfants.

À signaler que la musique à la mandoline qui accompagne la vidéo d’Annie est une création originale de Guillaume Miant

Brigitte « Aller vers le détail… se laisser surprendre »

« Ce que la psychanalyse m’a enseigné c’est qu’on ne sait jamais à la place de l’autre, on ne sait jamais mieux que lui. »

Dans cette vidéo, Brigitte, dit précisément comment sa psychanalyse l’a guidée dans sa pratique de psychologue auprès des enfants et des adolescents qu’elle rencontre en service éducatif ou en pédopsychiatrie.

Elle parle aussi du travail très inventif qu’elle a pu faire auprès des résidents d’une M.A.S. (Maison d’Accueil Spécialisée). 

«La psychanalyse m’a permis de rester très curieuse.»

« Faire une psychanalyse, c’est aller vers quelque chose qu’on ne connaît pas. »

Isabelle « Se faire partenaire »

De la découverte des psychoses de l’enfant au métier d’infirmière en psychiatrie

Dans ce interview, Isabelle parle de son parcours professionnel, de ses premières rencontres avec des enfants en IME, à sa formation d’infirmière en pédopsychiatrie. Elle explique comment la psychanalyse lui a permis de travailler autrement, d’une part avec ces enfants et aussi dans le travail en équipe avec ses collègues. 

« … et par la psychanalyse prendre en compte ce que cet enfant avec toute sa singularité pouvait amener… »

Mariana Alba de Luna « Les ricochets du passé dans la scène professionnelle »

Mariana Alba de Luna a co-fondé avec Mireille Battut « La main à l’oreille », association de parents et d’amis de personnes autistes.

Dans cet interview, Mariana nous parle de son parcours très riche, de l’enseignement spécialisé, l’éducation spécialisée à la psychologie, puis la psychanalyse.  Elle montre comment s’est tissé pour elle le lien entre sa psychanalyse et sa vie professionnelle, notamment auprès d’enfants.

« Professionnellement, j’étais toujours intéressée de savoir comment dans un groupe on peut accueillir quelqu’un de différent. »

Mariana Alba de Luna est membre de l’Ecole de la Cause freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse. 

Guillaume « La voix libérée »

Guillaume Miant est psychologue en pédopsychiatrie.

Dans cet interview, il explique  comment sa psychanalyse et aussi le contrôle analytique lui ont permis non seulement de prendre la parole, ce dont il fait une position éthique : dans les réunions de travail «  il y a des choses à dire »,  mais aussi de faire entendre la parole des enfants. 

«S’il n’y avait pas eu la psychanalyse, il n’y aurait pas eu pratique professionnelle…»

 

Guillaume, dès 2017, est le premier à participer à mon projet de réaliser des interviews filmées sur ce que change la psychanalyse dans le rapport au travail. Il soutient mon initiative et m’apporte son aide précieuse en visionnant attentivement chaque vidéo. Sur la forme, il remarque toutes les coquilles, les à-coups, les problèmes de son… et sur le fond, nos échanges sont très constructifs.

De plus, il a composé quelques créations musicales qui accompagnent les vidéos. Ainsi dans l’interview hors-série d’Annie Stammler, vous pouvez entendre deux morceaux pour mandoline.