Emmanuelle Andre « Ce que la rencontre d’une petite fille m’a appris »

De l’éducation spécialisée à la psychologie clinique

Emmanuelle Andre met en valeur particulièrement « la délicatesse » que lui a enseignée sa psychanalyste.

« Quand moi, j’avais des choses à dire pas simples, mon analyste m’a appris que ça se respecte. On ne peut pas y toucher, ou alors avec toute une délicatesse »

La psychanalyse «  me permet d’avoir un support dans la relation à l’autre » (…) «en me recevant moi avec mes questions, dans ma façon de travailler, çà m’enseigne quelque chose ».

Cette vidéo a été tournée en septembre 2019 à Angers chez Nathalie Morinière qui fait toujours un accueil chaleureux à ces rencontres centrées sur la psychanalyse et ses effets singuliers. 

José Alves : « Vers un possible, l’Art-thérapie »

D’abord professeur d’Arts plastiques, José est devenu Art-thérapeute.

Dans cette vidéo il déroule son parcours au cours duquel, dit-il : 

« Je suis passé d’un « je sais pour toi » à un « tu sais » (…) cette position là m’est venue au fur et à mesure de l’avancée de mon analyse ».

« Les questions qui m’angoissaient (…) aujourd’hui sont devenues des questions qui n’ont plus ce poids de souffrance (…) j’ai l’impression qu’à travers ces questions il y a un repérage du désir qui est au travail ».

« La psychanalyse et l’Art, ce sont deux domaines qui autorisent l’inventivité ».

Voici un lien vers le Blog professionnel de José Alves 

Cette vidéo a été tournée en décembre 2018 à Angers chez Nathalie Morinière qui soutient depuis le début ce projet d’interviews sur l’effet de la psychanalyse de manière décidée !

Gérard Seyeux « De l’être médecin à la psychanalyse et retour »

Gérard Seyeux retrace dans cet interview l’évolution de sa pratique de

médecin orienté par la psychanalyse.

Sa propre psychanalyse lui « a permis de laisser la parole aux autres d’une façon qui n’est pas tout à fait celle qu’on trouve dans les consultations médicales habituelles où on sait ce qui est bon pour l’autre».

Gérard Seyeux est membre de l’Ecole de la Cause freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse. 

Frédéric Bourlez « Du cri à la voix »

Frédéric Bourlez est responsable thérapeutique à « la Porte Ouverte » à Blicquy 

En juillet 2017, à Bruxelles lors du congrès de PIPOL 8 sur « La clinique hors les normes », j’ai entendu Frédéric parler d’un jeune homme à qui la cinéaste Clémence Hébert a consacré un film-documentaire KEV. Suite à cette présentation, j’ai souhaité l’interviewer.

Dans cette vidéo, il retrace son parcours où la mise en oeuvre de projets artistiques en institution est essentielle.

Voici l’article écrit par Frédéric Bourlez sur son travail : 

20 ans de projets artistiques en institution 

Et voici le lien vers une émission télévisée consacrée au projet de l’institution « La porte ouverte » :  « Coup de chapeau au projet BÔKAN » 

« Les cas qui ont compté pour nous, on ne les oubliera jamais. Ils ont déposé en nous, dans notre pratique quelque chose qui nous a profondément modifié dans notre abord du réel et de l’autre. »

Alexandra « Entendre la langue de l’autre »

Alexandra est psychologue en psychiatrie secteur adultes.

Après avoir montré comment sa psychanalyse l’a conduite du théâtre où elle disait  « les mots des autres » vers la possibilité d’« habiter (ses) propres mots » …

… elle déplie très concrètement ce qui s’est passé pour elle lors d’une séance de 

contrôle analytique

où elle parlait d’une patiente avec laquelle le travail devenait difficile, mettant ainsi en valeur ce qui a opéré.