« REGARDS D’ARTISTES » Élisabeth MARION

« L’artiste(…) fraie la voie » au psychanalyste1 nous rappelle Lacan après Freud. Cela peut être entendu comme une invitation à suivre l’artiste, à l’écouter parler de sa création, de ses œuvres. Il est des artistes qui ont recours à la psychanalyse, pas nécessairement pour leur art, mais parfois leur art et leur rapport au travail de création s’en trouvent transformés.

Voici quatre artistes qui ont bien voulu me parler de leur psychanalyse et de ses effets sur leur Art. Au delà pour l’une de l’appui de son psychanalyste, pour une autre d’une facilitation de l’expression, ou encore : un plus de liberté, une orientation…Ces quatre regards d’artistes éclairent au un par un les cheminements de la créativité, du désir de créer dans son rapport à l’inconscient.

Chacune explore le mystère de ce moment de création à mi-chemin entre le plus intime et l’élan vers l’extérieur qui construit une œuvre. Élan parfois fort, inexorable, parfois suspendu et fragile. Et puis, quand l’œuvre voit le jour, l’artiste doit composer avec le monde, la sortir de l’atelier, l’exposer, la publier, oser ce mouvement vers l’autre, ce risque à chaque fois renouvelé à dévoiler ce qui est si précieux et intime, puis entamer une séparation d’avec cette œuvre tout en en étant l’auteur(e). Marlène RaymaekersCaroline Weiss de Diesbach, Ludmila Volf et Véro Flam, chacune à sa manière, revisite dans son interview son cheminement d’artiste avec la psychanalyse.

Écoutons-les !

1 Lacan J., « Hommage fait à Marguerite Duras, du ravissement de Lol V. Stein », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 192-193.

Élisabeth Marion est membre de l’ACF en VLB et réalisatrice des vidéos de ce Blog.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :